Cliquez ici pour partager sur Facebook

Cliquez ici pour partager sur Twitter

Copiez puis collez ce lien dans un email pour le partager avec vos amis :

  http://bit.ly/declaration-securite-routierehttp://

Ligue de Défense des Conducteurs     23 rue Jean Moulin 75014 Paris    www.liguedesconducteurs.org

Je signe

*Champs obligatoires

Je souscris à cette Déclaration 

Votre adresse email ne sera communiquée à aucun tiers, et sera uniquement utilisée dans le but de vous informer des actualités de la Ligue de Défense des Conducteurs.

Déclaration pour une refondation de la Sécurité routière

Moi, citoyen et conducteur responsable,

Constatant que :

- Le gouvernement s'enferre dans un véritable délire répressif, avec près d'une nouvelle mesure par semaine contre les conducteurs en 2015 : radars supplémentaires, drones, recours à des sociétés privées pour augmenter le rendement des radars,… ;

- Cette politique répressive est contreproductive : la mortalité routière, qui baissait déjà moins vite qu'avant la mise en place des radars (seulement 286 morts en moins par an de 2003 à 2013 contre 355 morts en moins chaque année de 1993 à 2003), repart à la hausse depuis un an et demi ;

- C'est la conception-même de cette politique nocive qui est viciée : avant même de connaître les causes réelles des accidents, le conducteur est d'emblée considéré comme un délinquant potentiel, un ennemi qu'il faut traquer et punir, alors que l'Etat, lui, s'exonère de ses propres responsabilités, en laissant le réseau routier se dégrader ;

Déclare que :

Seule une complète refondation de la sécurité routière permettra de mettre fin à cette répression délirante, et de revenir à une politique de sécurité routière saine et efficace.

Demande en conséquence :

1° - Un retour aux bases élémentaires de la sécurité routière, à commencer par une analyse sincère des causes des accidents, afin de mieux les prévenir et les éviter, au lieu de la mise en accusation systématique de la vitesse.

2° - Une sécurité routière au service des usagers de la route, et non pas dirigée contre eux, en commençant par la sortie, à titre symbolique, de la politique de sécurité routière du champ du ministère de l'Intérieur, celui-ci étant uniquement dédié à la répression.

 

Aidez-nous à rassembler un maximum de signatures : partagez cette Déclaration avec vos amis, par e-mail et sur les réseaux sociaux !

Déjà 96 693 signatures

Please correct the following errors: