Madame, Monsieur le Député,

Désormais, un conducteur qui se fait flasher à 101 km/h  sur une route nationale ou départementale (vitesse qui est, rappelons-le, la norme sur le réseau secondaire en Allemagne et au Royaume-Uni !) écope d'une amende de 135 € et d'un retrait de 2 points de permis, qu'il ne pourra récupérer qu'après 3 années complètes sans la moindre faute, le moindre petit dépassement de vitesse.

C'est alors, bien souvent, le début de l'engrenage fatal vers la perte de points en série – d'autant qu'il suffit désormais de rouler à 81 km/h pour se faire faire flasher – et la perte du permis de conduire, poussant de nombreuses personnes à prendre le risque insensé de rouler sans leur permis, et donc sans assurance.

C'est un terrible problème de société qui s'amorce, à l'image de celui qui, mis en lumière en 2010, avait poussé l'Assemblée nationale à revoir une première fois le barème de sanctions des contraventions-vitesse l'année suivante.

C'est pourquoi je vous demande d'ouvrir le débat à l'Assemblée nationale sur un nécessaire nouvel assouplissement de ce barème.

Electeur de votre circonscription, veuillez croire que je serai très attentif aux suites que vous apporterez à ma demande.

Respectueusement,


>> J'ENVOIE A MON DEPUTE

POUR UN ASSOUPLISSEMENT DU BARÈME DES PV-VITESSE

Ligue de Défense des Conducteurs | 23 avenue Jean Moulin 75014 Paris | Tél : 01 43 95 40 20

Règlement général (UE) 2016/679 sur la Protection des données : les données enregistrées sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique réalisé par la Ligue de Défense des Conducteurs, et sont nécessaires pour valider votre signature, et vous tenir au courant des suites de cette action et d’actions similaires menées par notre association. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification, d’opposition, de limitation et d’effacement que vous pouvez exercer à tout moment, et sur simple demande, à l’adresse contact@liguedesconducteurs.org. Vous disposez d’un droit de réclamation que vous pouvez exercer auprès de la Commission nationale informatique et libertés, 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07. Les données vous concernant seront automatiquement effacées de nos serveurs à votre demande, ou en cas d’inactivité de votre part pendant plus de 48 mois. Si vous souhaitez d'avantage d'informations sur cette campagne de mobilisation ou sur la Ligue de Défense des Conducteurs, vous pouvez vous rendre sur le site www.liguedesconducteurs.org ou écrire à contact@liguedesconducteurs.org

POUR LA LIBERTÉ DE RELEVER LES VITESSES LOCALEMENT

Fix the following errors:
Hide